Musique

Un dimanche en musique #2

 

Méditerranéenes, projet initié par la belle Julie Zenatti est enfin dans les bacs depuis le 24 mars. Un album porté par le single « Zina (ici ou là-bas) » en duo avec Chimène Badi.

Grâce à cet album Julie Zenatti nous emmène faire un beau voyage vers la méditerranée. Je n’étais pas forcément emballée quand j’ai apris que ce serait un album de reprises mais je ressors de ma première écoute, conquise.

Bien plus qu’un simple album de reprises, Méditerranéennes délivre un magnifique message de tolérance et de partage et cela fait un bien fou d’entendre ce genre de projet. A l’écoute de l’album, je suis passée par plusieurs stades. J’ai ressenti une grande émotion parfois sur certains titres au point d’avoir les larmes aux yeux – mention spéciale pour Et si en plus y’a personne sublime reprise de Souchon où les voix de Julie Zenatti et Samira Brahmia se mêlent à merveille.  Sur d’autres j’ai eu envie de remuer les épaules et de danser – et là on pense tout de suite à Mustapha. Pendant 50 min, j’ai voyagé, j’ai découvert des chansons que je ne connaissais pas, en ai redécouvertes d’autres, ai été portée par les sonorités, les langues.

Avec Méditerranéennes, le mot partage prend vraiment tout son sens. Nous avons tous quelque chose à apprendre de l’autre. Et il ne faut jamais l’oublier. Partageons, donnons nous la main, apprenons l’un de l’autre, vivons ensemble tout simplement. Et comme le disait si bien Julie Zenatti dans Ensemble, chanson issue de son deuxième album Dans les yeux d’un autre sorti en 2002 :

Ensemble on serait le monde j’y crois encore, encore.
Ensemble on ferait le monde j’y crois de plus en plus fort.

Un album que je vous conseille à 100% alors n’hésitez pas à être curieux et à embarquer, vous aussi, vers ce beau voyage vers la méditerranée !

Article précédent Article suivant

Articles similaires

Pas de commentaires

Laissez-moi un commentaire !