Contemporain

Expiation – Ian McEwan

Ian McEwan fait parti de ces nombreux auteurs découverts grâce à François Busnel et ses fabuleux Carnets de route . Alors quand j’ai croisé ce roman à la Bourse aux livres de Tournai pour la modique somme de 2€50 je n’ai pas hésité à le prendre . Le titre m’intriguait sans que je n’en connaisse réellement le sens et je trouvais la première de couverture très jolie . Ne me restait plus qu’à plonger dedans et de découvrir enfin la plume de l’auteur.

Résumé

Sous la canicule qui frappe l’Angleterre en ce mois d’août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu’elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour se recroiser cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. Mais est-il encore temps d’expier un crime d’enfance ?

Avis

Nous faisons la connaissance de Briony, jeune fille de 13 ans à l’imagination débordante. Une imagination qui lorsqu’elle surprend sa sœur avec le fils des domestiques va la pousser à mal interpréter ce dont elle est témoin et provoquer une véritable tragédie.

J’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Je trouvais le style de l’auteur un peu pompeux, trop descriptif. J’étais en attente de cette tragédie annoncée dans le résumé. Tout comme Briony, je me languissais dans cette longue journée d’août 1935 étouffée par la chaleur et l’ambiance décrite. Une ambiance moite qui semble nous annoncer quelques chose, un orage à venir peut-être. C’est lourd, on le sent , quelque chose va se produire. Mais quand?
Une fois passé les 100 premières pages – et donc cette fameuse tragédie – j’ai eu un déclic et n’ai plus su détourner les yeux de ma lecture .

Le roman est partagé en 3  parties distinctes. La première s’attarde sur cette journée d’août qui a tout fait basculer dans la vie de nos trois protagonistes – Briony, Cécila sa soeur et Robbie, fils de domestique. Trois vies , trois destins séparés, qui vont finir par se recroiser cinq ans plus tard lord de la seconde partie du roman. La troisième partie m’a vraiment surprise et a remis en perspective tout ce que j’avais pu penser au début du roman. Et c’est là que je tire mon chapeau à l’auteur qui pour moi à écrit un véritable chef d’oeuvre.

J’ai adoré la façon dont le roman est construit, le fait que nous avons les points de vues des trois protagonistes m’a beaucoup plu. Cela m’a permis d’avoir une vision plus globale des événements. Et j’apprécie vraiment cela dans mes lectures. Je dois dire que la partie que j’ai préféré est la troisième qui m’a vraiment émue. Comme je le disais plus haut, je ne m’attendais pas du tout à ça et avouons le cela m’a un peu fait monter les larmes aux yeux.

J’ai passé un excellent moment de lecture qui m’a grandement donné envie de découvrir le film. Il attend patiemment d’être visionné ! Et pour ce qui est de Ian McEwan je n’en resterai pas là et ai hâte de découvrir d’autres de ses romans. Si vous avez des conseils n’hésitez pas à les partager en commentaires 😉

Article précédent Article suivant

Articles similaires

1 Commentaire

  • Répondre Valentine Pumpkins 18 juin 2017 à 10 h 45 min

    Oh c’est l’un de mes plus gros coups de cœur de toute la vie :p J’avais été totalement séduite dès le tout début, contrairement à toi, la plume m’avait vraiment emballée !

  • Laissez-moi un commentaire !