Contemporain

Peyton Place – Grace Metalious

Je ne savais rien de ce roman mais je l’ai acheté car j’ai eu un coup de coeur pour la couverture . Je suis vraiment amoureuse du travail éditorial des éditions 10/18 je pourrais passer des heures à contempler leurs couvertures, à rêver de les posséder. Bref, je l’avoue, je voue un véritable culte à cette maison d’édition. Durant une semaine, je me suis installée à Peyton Place et je n’ai pas été déçue du voyage !

Résumé

Etats-Unis, années 40. Peyton Place est une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, aux apparences tranquilles. Le paysage est en réalité moins glorieux : derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, de nombreux drames se jouent.
Dans les beaux quartiers, la jeune Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé immoral de sa mère, la belle et froide Constance McKenzie. Tout ce qui lui importe pour le moment est l’amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis de la ville et qui subit les violences d’un beau-père alcoolique…

Chronique au vitriol d’une petite ville américaine, où la condition des femmes est sans cesse bafouée, Peyton Place fit scandale lorsqu’il parut en 1956. Jugé «vulgaire», «amoral», «vicieux» ou encore «indécent», le roman -auquel l’on accorda tout de même d’indéniables qualités littéraires- connut cependant un engouement sans précédent, puisque soixante mille exemplaires furent vendus en à peine dix jours pour atteindre aujourd’hui quelque dix millions.

Avis

Bienvenue à Peyton Place, petite ville américaine située dans l’état de la nouvelle-Angleterre. Une ville qui semble bien sous tout rapport mais une fois les portes closes, le vernis craque . Quels drames peuvent donc se jouer dans cette si jolie ville ?

Publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1956 ce roman fut l’objet d’un véritable scandale en même temps qu’il connut un véritable engouement. A la lecture du roman, je comprends ce qui a pu choquer mais aussi ce qui a pu passionner ses lecteurs. Grace Metalious nous offre une véritable critique de la société américaine de l’époque en peignant la vie des habitants de Peyton Place.
En lisant ce roman, j’ai eu l’impression de voir un Desperate Housewives version année 50 . Et tout comme avec cette série, on se prend au jeu des secrets des uns et des autres . On apprend à vivre avec eux, à partager leur vie…

Peyton Place est un roman de femme où cette dernière est au centre de l’intrigue. Une femme qui sait ce qu’elle veut , qui se bat pour sa liberté autant sexuelle, personnelle ou  professionnelle. Des femmes qui n’ont pas peur de leur désirs et qui le montre.  L’auteur y  développe aussi d’autres thèmes comme par exemple l’adolescence et ses premiers amours le tout emmené par une plume fluide qui nous empêche de refermer le livre.

J’ai aimé suivre tous ces personnages et ai eu l’impression de vivre un peu avec eux durant les 600 pages que composent le roman. J’ai été touché par certains , j’en ai haï d’autres. J’ai eu un petit pincement au coeur en refermant la dernière page du livre. Triste de quitter cette ville et ses personnages haut en couleur.
Mais je me rassure en me disant que le tome 2 attend patiemment dans ma PAL.

Si vous aimez ce genre de roman où l’on suit le quotidien d’une petite ville et de ses habitants je vous le conseille ! Malgré le fait qu’il est été écrit dans les années 50 le roman n’a pas pris une ride et je trouve que certains des thèmes abordés dans le roman sont encore d’actualité.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Articles similaires

Pas de commentaires

Laissez-moi un commentaire !